Le ski acrobatique vous fait voltiger


Le ski acrobatique est une activité d’hiver réservée aux adeptes des sensations fortes. Baptisé aussi « freestyle skiing », il consiste à adopter un style à la fois esthétique et artistique dans la pratique du ski. Cette discipline est différente du ski freestyle ou new school par l’ambiance et l’esprit. Elle s’insère parmi les nombreuses disciplines de sport olympique avec des règles à respecter.

Comment le ski acrobatique est-il devenu un sport olympique ?

sport-olympique.jpg

L’histoire du ski acrobatique remonte dans les années 30. Cette discipline a vu le jour lors d’une rencontre entre les skieurs alpins et fondeurs norvégiens. Ils ont réalisé des gestes acrobatiques durant leur entrainement. Stein Eriksen, champion olympique de slalom, était parmi ces skieurs. Il a permis à ses élèves, aux États-Unis, de réaliser des gestes acrobatiques libres, comme sources de divertissement. Des compétitions officielles ont été, par la suite, organisées. En 1979, cette nouvelle discipline s’insère parmi les sports bénéficiant de la reconnaissance de la FIS (Fédération internationale de ski). En 1988, lors des jeux olympiques organisés à Calgary, le ski acrobatique¸ notamment les bosses et le Saut et Acroski, a été classé comme un sport de démonstration. L’épreuve de bosses est reconnue comme un sport olympique à partir de 1992, suivi de l’épreuve de saut deux années plus tard et du slopestyle en 2014.

Toutes les disciplines du ski acrobatique

ski-acrobatique.jpg

Le ski acrobatique est constitué de quatre disciplines, dont le saut acrobatique qui consiste à réaliser deux sauts au niveau des tremplins d’une hauteur allant jusqu’à 4 mètres et avec une pente de 67°. Les bosses sont la deuxième discipline du ski acrobatique. Dans la pratique de ce type de sport, chaque compétiteur décroche des points, selon sa vitesse, ses deux sauts réalisés à travers le parcours et sa technique d’exécution. Durant la pratique du skicross, de nombreux skieurs traversent simultanément sur un parcours constitué des sauts, terrains bosselés et virages. Les deux disciplines restantes du ski acrobatique sont le Half-pipe qui s’effectue dans un tube et en série de sauts et le Ballet ou acroski qui s’effectue sur une piste d’une largeur de 30 mètres, d’une longueur de 200 mètres et d’une pente jusqu’à 16°.